• Le meurtre

    Voilà un "petit" article. J'ai ici défini le mot "meurtre" (c'est d'ailleurs un devoir que j'ai rendu en français). Je ne critique pas vraiment mais mon article laisse plus ou moins réfléchir.

    Que ceux ou celles qui aiment les pavés se laissent porter par le peu de délicatesse que ce mot inspire. Bon, la police d'écriture a merdé et j'arrive pas à l'arranger. Voici :

    Meurtre, nom masculin.

     Action de tuer volontairement un être humain, c'est un homicide volontaire. Il s'agit généralement de l'infraction la plus grave dans le droit comme dans la morale.

      Un meurtre peut être perpétré par n'importe qui, même par la personne la plus saine et ordinaire. Il peut aussi bien être commis par un adolescent que par un psychopathe. La différence, c'est qu'un psychopathe peut avoir autant de plaisir en tuant qu'en mangeant une glace à la fraise. Alors qu'une personne saine d'esprit commet généralement un meurtre à cause d'une haine ou d'une jalousie extrême envers la victime, ou bien elle cherche à se venger. N'importe qui peut tuer, même l'enfant de la voisine. Un meurtre peut être prémédité, c'est-à-dire que l'individu en avait déjà l'intention ou l'avait déjà planifié. Mais il peut aussi être commis sous le coup d'une impulsion, qui aurait poussé l'individu à agir volontairement. Il arrive parfois qu'on ne comprenne pas ce qui a poussé le meurtrier à tuer ; et c'est à ce moment là que l'on se rend compte que le meurtre est un acte psychologique très complexe. Mais il est également un sérieux problème dans la société humaine : pourquoi l'être humain se détruit-il lui même ? Après tout, il peut simplement régler ses problèmes par les mots. Pour essayer de trouver une solution, il a donc créé la justice pour punir les meurtriers, bien qu'elle soit incapable de dissuader l'Homme de tout crime. S'il découvre un jour un moyen de s'écarter de cette pratique, ce sera alors le plus grand progrès accompli depuis sa création. Dans tous les cas, l'acte restera à jamais irrécupérable.

    Où que l'on habite, on ne sera jamais à l'abri d'un crime. On peut citer les Etats-Unis comme le pays ayant le plus de meurtres en une année, et où les voisins s'entre-tuent avec leurs armes à feu. Cette maladie des armes à feu plutôt inquiétante censée rassurer les américains, ne fait qu'augmenter le nombre de meurtres, et même leur addiction pour celles-ci. Mais il y a aussi d'autres armes pour commettre l'irréparable : un couteau, une pelle, une voiture, une poêle, une ceinture, une scie... C'est à croire que n'importe quel objet ferait l'affaire. Mais en plus de pouvoir tuer avec n'importe quoi, le meurtrier peut tuer n'importe comment, et hélas, la mort de la victime sera alors suivie d'atroces souffrances. Il suffit alors d'une scie, de huit sacs poubelles et d'un réfrigérateur pour commettre le crime le plus infâme qui puisse exister. L'être humain fait preuve de son imagination aussi bien dans la façon de tuer que dans la façon de cuisiner. Et c'est souvent ce genre de massacre, qui une fois passé à la télévision, fait réfléchir le téléspectateur : comment un être humain peut-il être capable de réaliser un crime aussi inhumain ? Que la victime soit découpée, égorgée, poignardée, ce sera toujours la même fin qui l'attendra.

    Une fois la victime prenant le statut de défunt, l'assassin est satisfait, bien que ce ne soit pas toujours le cas et que beaucoup culpabilisent. Mais le meurtre ne se résume pas à une seule personne touchée, car tous les proches de la victime le sont. Le criminel ne s'en rend pas compte, mais il a détruit par un seul geste, la vie de plusieurs personnes. C'est un véritable crime psychologique qui ne pourra jamais être réparé. Mais pourtant, il ne semble pas en être conscient ; car quand il tue, le bourreau est purement égoïste et ne pense même pas aux répercussions de son acte. La seule chose qui lui traverse l'esprit ce sont les mots "cacher" et "fuir", car il sait très bien qu'aucun retour en arrière n'est possible. Mais que dira t-il aux familles lors du procès ? Regrettera t-il son geste ? Personne ne sait à quoi il pense et ce qu'il souhaite réellement ; même les criminologues et les psychologues n'en savent pas plus. Alors la seule solution que l'Homme ait trouvé c'est de l'envoyer derrière les barreaux pour le faire réfléchir, et dans certains pays, aux portes de l'Enfer. Puis, les rares fois où il est libéré de prison après avoir purgé sa peine, le criminel reprend son statut de citoyen. Cette fois-ci, il a compris la leçon et ne recommencera plus ; il pourra enfin construire une nouvelle vie. Evidemment, c'est ce que font la plupart des criminels. Et l'autre partie, que fait-elle ? Le meurtrier, une fois prisonnier du crime inoubliable qu'il a commis, même libéré de prison, va t-il recommencer ? C'est alors qu'il décide de recommencer, et de troubler la société dans laquelle il a vécu et qui lui a laissé une seconde chance. Le récidiviste détruit alors le peu d'humanité qui lui restait. Mais, cette fois-ci, plus personne ne voudra comprendre pourquoi il a agit ainsi, et il restera jusqu'à la fin de ses jours dans sa cellule.

    Ce qu'on peut retenir du meurtre, c'est qu'il n'est pas très difficile à commettre, il faut juste le vouloir. C'est aussi l'acte le plus grave auquel l'être humain puisse se livrer. Celui qui aura commis l'irréparable aura alors signé sa séparation avec la société, pour ne pas avoir respecté la loi. L'Homme est la seule espèce (les autres animaux tuent pour se nourrir ou se défendre) pour laquelle le meurtre est omniprésent et incurable.

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Mai 2014 à 12:55

    Très long( pour moi), mais bon texte. ^^

    J'ai eu un peu de mal à accrocher au début mais après c'est partit tout seul. :)

    Bisou♥

    2
    Jeudi 29 Mai 2014 à 13:07

    Bah c'était un devoir pour le français x) fallait que ce soit long

    et il fallait écrire à la manière de Diderot

    3
    Jeudi 29 Mai 2014 à 13:08

    J'ai un exposer sur Diderot en passant. :3

     

    4
    Jeudi 29 Mai 2014 à 13:16

    Aha bonne chance :3 jpourrais t'aider si tu veux!

    5
    Jeudi 29 Mai 2014 à 13:41

    Pas de soucis. :)

    6
    Mercredi 4 Juin 2014 à 19:39

    ha c'étais long mais c'étais bien je vais devenir paranos à cause de ton texte :D

    7
    Vendredi 6 Juin 2014 à 19:38

    xD bah tout peut arriver en même temps!

    8
    Vendredi 6 Juin 2014 à 19:42

    oui c'est vrai peut être qu'une vache géante va débarquer dans mon salon et va me tirer dessus ...

    9
    Vendredi 6 Juin 2014 à 19:44

    xD je ne parle pas de surnaturel !

    10
    Vendredi 6 Juin 2014 à 19:49

    ah qui te  dit q'une vache ne se cache pas derrière toi et que dès que tu va te retourner pour vérifié elle  va pas disparaître 

    haha je vais te rendre paranos des vaches 

    11
    Dimanche 8 Juin 2014 à 15:40

    xD je crois pas non

    12
    Samedi 14 Juin 2014 à 13:17

    Je ne pense pas que le meurtre soit incompréhensible. Psychopathe, fou ou bien tout simplement sain d'esprit la raison du meurtre est toujours 'logique' pour le meurtrier. Quand l'esprit est chamboulé pour une quelconque raison on peut comprendre pour ce fut logique. Ce n'est absolument pas juste, surtout pour la victime, mais quand on comprends leur point de vue, c'est logique. Evidemment il faut être doté d'une immense ouverture d'esprit. Enfin c'est ce que je pense.

    Aussi paradoxalement, les actions qualifiées comme 'inhumaine' sont juste humaine car les animaux ne tuent que pour leur propre survie.

    13
    Samedi 14 Juin 2014 à 14:44

    Oui tu as raison. J'ai rédigé cet article de cette façon pour qu'il permette de vous y opposer (c'était compris dans le sujet).

    Cependant, certaines actions sont à la limite des actions "humaines" à cause de leur atrocité. Evidemment, c'était pour "choquer" car tant que c'est commis par un Homme, c'est une action humaine...

    14
    Samedi 14 Juin 2014 à 14:48

    D'accord

    Rah, j'aime bien tes textes, ils me font cogiter.

    15
    Samedi 14 Juin 2014 à 15:04

    Merci :) 

    Après mes examens, j'en écrirai un nouveau !

    16
    Lundi 20 Octobre 2014 à 22:07

    Salut,

    Alors dans ton texte il y a de très bonnes choses et d'autres qui sont totalement inutiles, je souligne les choses inutiles, le reste m'a grandement plût.

    "Mais il est également un sérieux problème dans la société humaine : pourquoi l'être humain se détruit-il lui même ?"

    Ce n'était pas la bonne question à poser, et la question est assez complexe car comme tu l'as dit :

    "Une fois la victime prenant le statut de défunt, l'assassin est satisfait, bien que ce ne soit pas toujours le cas et que beaucoup culpabilisent" ou bien lorsque tu parlais de la complexité de ce geste et que ni les criminologues ni les psychologues ne pouvaient dire ce que le tueur voulaient réellement, ou bien ce que tu voulais dire c'était "pourquoi l'être humain est prêt à sacrifier sa vie". C'est une question assez complexe, l'humain, lorsqu'il pense à tuer, lorsqu'il est prêt à faire un geste qui est en total contradiction avec son humanité, il ne réfléchit pas aux répercussions de la chose, alors une personne "ordinaire" peut aussi bien tuer pas colère, ou faux gestes.

    Mais il y a aussi d'autres armes pour commettre l'irréparable : un couteau, une pelle, une voiture, une poêle, une ceinture, une scie... C'est à croire que n'importe quel objet ferait l'affaire. Mais en plus de pouvoir tuer avec n'importe quoi, le meurtrier peut tuer n'importe comment, et hélas, la mort de la victime sera alors suivie d'atroces souffrances.

    Je trouve ce paragraphe assez inutile, de savoir comment il peut tuer les gens, ton idée est sur ment intéressante mais alors ne parle pas des armes mais de la façon de faire.

    Bref, sur ces petites remarques j'ai vraiment aimé le reste! Ah et  j'aime beaucoup tes petites métaphores ;)

    Bon courage :D

    17
    Samedi 25 Octobre 2014 à 02:51

    j'ai l'impression que t'es ma prof de français là :'( c'est mauvais signe pour ma note de Littérature

    oui je sais que y a beaucouup de choses inutiles x) mais j'étais obligée sinon ça aurait été trop court et je devais écrire des choses inutiles x)

    18
    Samedi 25 Octobre 2014 à 15:49

    Ah non, sinon il y a beaucoup de chose véridique! Ma mère m'a justement racontée une histoire et ça se référait directement avec ton article, j'ai fais la parenthèse des choses futiles mais sache que les autres remarques sont très concrètes et réfléchies ^^

    19
    Samedi 25 Octobre 2014 à 15:52

    Ok merci :3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :